Biologie Sans Frontières                               
                 Développer pour ne plus assister !

ACCUEIL BSF » L’association » Editoriaux anciens » Nécessité d’une collaboration à

Nécessité d’une collaboration à distance

De la nécessité d’une collaboration à distance.

Le site internet de BSF et les bulletins semestriels abondent en informations sur les étapes successives d’une mission sur le terrain, allant de la phase préparatoire jusqu la rédaction du rapport d’intervention. Ces données, fruits d’expériences vécues, contribuent à la qualité de nos actions.Elles ne suffisent cependant pas pour atteindre pleinement nos objectifs, qui incluent la pérennisation de l’aide apportée. Notre contribution doit se poursuivre bien au-delà de l’intervention directe sur le terrain, d’autant que les moyens actuels de communication nous donnent la possibilité de poursuivre à distance notre aide. Toutefois des obstacles à l’utilisation optimale de ces moyens modernes surgissent quelquefois, pouvant anéantir les bonnes intentions initialement exprimées ou, pour le moins, atténuer les résultats escomptés.

Deux obstacles sont classiquement rencontrés :

  • la difficulté d’accès à un ordinateur : éloignement géographique, coût financier,lenteur de la connexion …
  • des réticences à l’expression écrite aussi peuvent se manifester, génératrices d’imprécisions dans les échanges, causes aussi de longs délais de réponse voire d’absence de réponse à nos messages.
    Pour autant la nécessité de maintenir et d’entretenir des contacts fréquents avec nos partenaires apparaît comme une évidence. Pratiqués dans un esprit de compréhension et de confiance mutuelles ainsi que dans le respect des différences de cultures, pratiqués aussi avec la volonté partagée de progresser, ces échanges finiront par fructifier, faisant fi des distances qui nous séparent et de quelques autres difficultés.

Le temps des actions ponctuelles est révolu. Pour être efficace notre action doit résolument s’inscrire dans la durée. Ce qui ne se pouvait concevoir il y a peu de temps est devenu réalisable. Tâchons donc de ne pas sombrer trop vite dans le découragement mais sachons unir énergie, dynamisme et ressources de la technologie moderne afin d’entretenir durablement la motivation chez les autres mais aussi chez nous-mêmes.

Joseph CUZIAT

Biologie Sans Frontières, mis à jour le 9 juin 2016

›› En Haut  | 

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

 |  Mentions légales |  BSF Biologie Sans Frontières, Association Loi 1901 reconnue d'utilité publique par décret du 18 février 2010 (JO du 20/2)  |  © Créé par   Auteur site www.claude-colonna.fr à LYON