Biologie Sans Frontières                               
                 Développer pour ne plus assister !

ACCUEIL BSF » Interventions humanitaires » Partir en intervention » Pour les intervenants » Pour les internes

Pour les internes

CONDITIONS DE PARTICIPATION DES INTERNES AUX MISSIONS DE BSF à L’ETRANGER (juin 2007)

Les internes des hôpitaux peuvent participer aux activités de BSF dans les conditions suivantes :

1/ STAGE A L’ETRANGER REMUNERE

- Décret n°88-996 du 19 octobre 1988, modifié le 5 février 2004

« Les internes ayant accompli au moins deux semestres de fonctions validées peuvent, dans la limite de deux semestres, accomplir leur formation pratique à l’étranger, le cas échéant dans le cadre de missions humanitaires. Les conseils des unités de formation et de recherche pharmaceutiques déterminent, sur proposition de l’enseignant coordonnateur de chaque diplôme d’études spécialisées, les règles selon lesquelles les internes peuvent effectuer un stage à l’étranger et les conditions dans lesquelles des équivalences d’enseignement peuvent leur être accordées, dans la limite du tiers des enseignements à valider. Ces décisions sont soumises à l’approbation des présidents d’université. »

- Article 27 du décret 99930 du 10.11.99

« Les internes qui accomplissent un stage à l’étranger, le cas échéant dans le cadre d’une mission humanitaire, en application des articles 26 ou 56 du décret n° 84-856 du 9 juillet 1984 modifié fixant à titre transitoire l’organisation du 3ème cycle des études médicales, de l’article 20 du décret n° 84-913 du 12 octobre 1984 modifié fixant à titre transitoire l’organisation du 3ème cycle spécialisé en pharmacie, des articles 13 et 33 du décret du 7 avril 1988 susvisé, de l’article 23 du décret du 19 octobre 1988 susvisé et de l’article 13 du décret du 19 août 1994 susvisé, sont placés dans une position spéciale pendant laquelle ils cessent de bénéficier des indemnités et remboursements des frais de déplacement prévus aux articles 10 à 18 et 25 du présent décret. Les stages accomplis dans cette position sont pris en compte s’ils sont validés pour le calcul de la durée des fonctions accomplies par les internes ».

- Durée : deux semestres au maximum après 1 an de fonctions effectives.

- Formalités à accomplir :

  • demander au préalable l’accord de la Faculté de rattachement ( Doyen et responsable du D.E.S.)
  • demander l’accord du directeur des Affaires Médicales du C.H.U. d’affectation : les demandes doivent être impérativement transmises à la Direction des Affaires Médicales au moins deux mois avant le choix semestriel et avant les C.O.P.

NB : il est recommandé de ne partir qu’après le 4ème semestre d’internat pour des raisons de compétence et d’expérience professionnelle.

2/ MISE EN DISPONIBILITE POUR CONVENANCES PERSONNELLES (SANS REMUNERATION)

La durée globale de mise en disponibilité pour convenances personnelles ne peut excéder 2 ans sur l’ensemble du cursus d’internat

2-1/ Mise en disponibilité SANS VALIDATION de semestre

- Durée : 1 an renouvelable une fois, après un an de fonction effective.

- Formalités à accomplir :

  • Demander l’accord du directeur des Affaires Médicales du C.H.U. de rattachement. Les demandes doivent impérativement être transmises à la Direction des Affaires Médicales au moins deux mois avant le choix semestriel et avant les C.O.P.

2-2/ Mise en disponibilité AVEC VALIDATION de semestre

- Durée : Maximum 2 mois par semestre, après un an de fonction effective.
Une activité effective d’au moins 4 mois dans le service d’affectation permet de valider un semestre.

- Formalités à accomplir :

  • demander au préalable l’accord écrit du Chef de service d’affectation
  • demander l’accord du directeur des Affaires Médicales du C.H.U. d’affectation et du C.H.U. de rattachement.

3/ PENDANT LES CONGES ANNUELS 

Ces congés doivent obligatoirement être pris durant l’année universitaire (aucun report possible).

Pour les internes affectés au CHU de LYON : Direction des Affaires Médicales, 3 quai des Célestins, BP 2551, 69229 Lyon cedex 2.
Tel : 04.72.40.73.83

4/ PRIX BSF

Dans le but de promouvoir les actions de solidarité en faveur des pays en développement dans le domaine de la biologie médicale, le conseil d’administration (CA) de BSF a décidé d’attribuer pour l’année 2016 un prix de 2000 € destiné aux internes, ou post-internes récents, en biologie médicale. Ce prix pourra être décerné chaque année, le CA décidant souverainement en janvier de sa reconduction pour l’année en cours.

Pour concourir à ce prix, les candidats devront :
- avoir réalisé un travail d’une durée d’un mois minimum dans un laboratoire d’une structure d’un pays en développement,
- être interne en exercice ou dans l’année qui suit immédiatement la fin de leur internat,
- présenter un rapport écrit de ce travail qui devra accompagner leur acte de candidature (voir le document "Conseil de rédaction pour le rapport de candidature au Prix BSF").

L’examen des candidatures sera effectué par le conseil d’administration de BSF qui décidera, en toute souveraineté et sans possibilité d’appel, de l’attribution du prix.

Si le conseil d’administration ne reçois pas au moins trois candidatures, le prix sera repoussé à l’année suivante, jusqu’à ce qu’il y ait au moins trois candidatures. Les candidatures déjà déposées seront automatiquement reportées à l’année suivante sans que les candidats aient à s’en soucier.

Le dépôt des candidatures devra être adressé à BSF avant le 31 décembre de chaque année :
- soit par courrier électronique : courrier@bsf.asso.fr ( rapport sous format PDF)
- soit par courrier postal : Biologie sans Frontière s/c SIBL, 31 rue Mazenod, 69426 LYON Cedex 3.

La remise du prix sera faite lors de manifestations d’intérêt en biologie médicale.

Biologie Sans Frontières, mis à jour le 26 janvier 2010

›› En Haut  | 

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

 |  Mentions légales |  BSF Biologie Sans Frontières, Association Loi 1901 reconnue d'utilité publique par décret du 18 février 2010 (JO du 20/2)  |  © Créé par   Auteur site www.claude-colonna.fr à LYON