Biologie Sans Frontières                               
                 Développer pour ne plus assister !

ACCUEIL BSF » Vous aider » Processus d’aide

Processus d’aide


  • 1/ Votre demande nous parvient directement de votre structure de santé d’un pays en voie de développement ou d’une association française qui vous fournit déjà un appui. Cette demande concerne soit la fourniture de matériel, soit une aide sur place avec ou sans fourniture de matériel.

    2/ A réception de votre demande, BSF vous adresse un accusé de réception ainsi que la Charte de BSF et un Dossier de présentation et d’évaluation si vous ne l’avez pas rempli d’emblée ou, éventuellement, une demande complémentaire de renseignements si ceux-ci ont été jugés insuffisants pour étudier votre dossier.
    En cas d’absence de réponse du demandeur dans un délai d’un mois, une deuxième correspondance sera envoyée.
    En l’absence de réponse dans le mois le dossier sera considéré comme clos.

    3/ Dès obtention des renseignements nécessaires, un membre de BSF connaissant votre pays instruira votre demande devant le Conseil d’Administration. Celui-ci décidera de l’aide à vous apporter en fonction de ses buts et de ses moyens, en s’appuyant sur différents critères, dont en particulier :
    - l’impact du projet sur l’amélioration de la qualité de vie de la population locale,
    - la connaissance du pays et les conditions d’intervention,
    - les conditions d’acheminement et de récupération sur place du matériel,
    - la possibilité de correspondre rapidement avec les partenaires locaux ainsi qu’avec l’équipe technique du laboratoire,
    - la collaboration des autorités locales et nationales,
    - les moyens dont dispose BSF pour mener à bien son intervention : compétences techniques, moyens matériels et financiers,
    - la disponibilité des équipements,
    - la possibilité d’interventions ultérieures de BSF sur le site pour rendre pérennes les actions réalisées.

    4/ Pour les cessions de matériel, la logistique (récupération, acheminement, dédouanement, transport local) est à la charge de l’organisme demandeur : voir "Charte du matériel".
    Les règles d’importation du pays destinataire devront être respectées en prévoyant en particulier les conditions de dédouanement (certificat de don, attestation d’aide humanitaire, liste de colisage). Il appartient au partenaire local de demander un certificat d’exonération des droits de douane.

    5/ Pour les interventions sur place, une convention de partenariat sera signée entre BSF et l’organisme bénéficiaire.

    6/ 1 ou 2 missionnaires seront mandatés par le CA. Ils devront continuer le dialogue et définir les moyens pour la mission.
    Une feuille de route, un ordre de mission et une attestation d’assurance leur seront remis.
    La mission terminée, un rapport sera rédigé et transmis aux participants, aux autorités françaises et à celles du pays concerné.

    Biologie Sans Frontières, mis à jour le 10 février 2010

›› En Haut  | 

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

 |  Remerciements |  Mentions légales  | BSF Biologie Sans Frontières, Association Loi 1901 reconnue d'utilité publique par décret du 18 février 2010 (JO du 20/2)  |  © Créé par   Auteur site www.claude-colonna.fr à LYON